Clinique Vétérinaire des Docteurs Sachdé - 8 rue du Commerce - 32140 Masseube / Gers - Tél: 05 62 66 11 74

Notre élevage de Chevaux Miniatures dans le Gers | |
Notre équipe | Notre structure |
Consultations | Médecines alternatives - Niromathé | Médecines alternatives - Phytothérapie | Chirurgie | Comportement | Laboratoire vétérinaire | Aliments et accessoires |

Médecines alternatives - Phytothérapie vétérinaire

Pour une recherche dans les pages de ce site, tapez le terme recherché dans la barre ci-dessous

Clinique vétérinaire Sachdé Masseube Gers - coordonnées

Médecines alternatives : Phytothérapie vétérinaire

En alternative ou en complément de l'allopathie nous avons recours à la phytothérapie pour soigner vos animaux. Nous utilisons certains médicaments déjà tout prêts à base de plantes et adaptés à certaines pathologies, mais nous utilisons plus encore des EPS (Extraits fluides de Plantes Standardisés), qui sont des extraits fluides glycérinés sans alcool ni sucre. L'utilisation des EPS nous permet de faire des préparations individuelles absolument adaptées à chaque cas unique et pathologie spécifique, que présente chaque animal. Ainsi nous avons une grande possibilité d'adapter et d'individualiser au mieux le traitement dont à besoin votre animal.

Nous proposons également des traitement médicamenteux reposant sur des extraits de champignons médicaux (p.ex. Coriolus versicolor, Ganoderma lucidum), dont les effets sont immuno-stimulants mais aussi anticancéreux pour certains types de tumeurs.

 

Pourquoi la phytothérapie ?

Depuis la nuit des temps les hommes se soignaient ainsi que leurs animaux, avec des plantes. Mais ils étaient restreints à utiliser les plantes locales, et les ressources n'étaient ni inépuisables ni présentes à longueur d'année. Aussi les plantes séchées perdaient très vite leurs propriétés pharmacologiques, ce qui limitait leur conservation. Ces limites de l'usage des plantes ont poussé l'évolution de la médecine à la synthétisation de médicaments "chimiques", qui ont pratiquement totalement remplacé l'usage des plantes.

Or de nos jours, nous avons la possibilité de cultiver les plantes, de les faire venir de l'autre bout du monde si nécessaire et les techniques d'extraction et de conservation de leurs principes actifs ont été mises au point de façon à pouvoir conserver les extraits de plantes, sans perte de leur efficacité.

Les extraits de plantes standardisés ne sont pas des compléments alimentaires, mais bien des médicaments. ils sont soumis aux mêmes contrôles de qualité, de stabilité des principes actifs, de traçabilité que les autres médicaments. Les EPS sont contrôlés par l'ANSM, l'Agence nationale de sécurité du médicament, qui évalue et autorise ensuite leur mise sur le marché.

Comme déjà évoqué plus haut, l'utilisation des EPS nous permet de préparer LE médicament unique, adapté aux besoins de votre animal. Nous retrouvons ainsi la liberté du choix de la composition du traitement. Les EPS ont, selon les plantes, des propriétés anti-inflammatoires, d'autres sont diurétiques, relaxants ou au contraire tonifiants, anti-bactériens, détoxifiants etc... leur combinaison réfléchie et judicieuse permet de potentialiser les effets. Dans certains cas nous remplacerons le médicament allopathique par une préparation phyto, et dans d'autres cas les deux seront associés.



Quels sont les limites et les risques de la phytothérapie ?

Une connaissance des plantes et de leurs interactions est nécessaire pour instaurer un traitement efficace et sécuritaire. Si les EPS ont des effets parfois égaux ou supérieurs aux médicaments allopathique, dans certaines pathologies ils peuvent ne pas suffire. Certains extraits de plantes sont contre-indiqués dans certaines situations (on veillera p. ex. à stopper l'administration de Ginkgo biloba au moins 3 jours avant une intervention chirurgicale, à cause de son effet fluidifiant sanguin), et l'association avec des traitements allopathiques n'est pas toujours idéale ou compatible.

Outre la connaissance des plantes, il faut évidemment connaître la posologie nécessaire à chaque pathologie et aussi à chaque espèce. Ce qui est adapté pour un chien, ne l'est pas forcément pour un chat, ne l'est pas forcément pour un ruminant. Chaque espèce a ses particularités engendrant différents seuils de toxicité, différentes réactions et parfois même des réactions paradoxales. Les médecines douces sont souvent réputées être sans aucun risque et sans effets secondaires - à tort. Nous nous permettons à cette occasion de citer Paracelse: " Tout est poison, rien n'est poison, seule la dose fait le poison".

 



 

About Us | Site Map | Mentions légales | ©2016 Clinique Vétérinaire Sachdé